Home

Comment éliminer DÉFINITIVEMENT les douleurs de croissance de votre enfant ?

A l’attention spéciale des enfants qui se réveillent avec des douleurs de croissance aux jambes, aux genoux et aux pieds… ne sont pas une maladie,
mais si l’enfant ne dort pas bien, il est plus fragile et plus souvent malade.
Et il est moins attentif en classe. Il existe désormais un traitement naturel.

>>   Voyez ce 5 petites animations vidéos pour les éliminer :  <<
Vidéo 1 (2min.45): le SECRET des douleurs de croissance, oublié durant près de 250 ans :douleurs

Maintenant, il existe enfin un traitement naturel et définitif

facebook-douleurs-de-croissance

Douleurs de croissance

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Nouveau remède naturel contre la douleur de croissance

aux pieds, aux mollets, aux jambes ou aux genoux.

Les douleurs de croissance ne sont qu’un petit problème sans importance pour l’enfant. Ce ne sont même pas une maladie, mais juste des symptômes (très) douloureux. On n’en connaissait pas la cause, et on n’avait aucun traitement.
Désormais, on connaît la cause de leur déclenchement, et il existe un traitement naturel EFFICACE et DÉFINITIF.

Sommaire :
1. Définition d’une douleur de croissance
2. Fausses croyances
3. Importance du problème et risques s’il n’est pas traité correctement
4. Endroits du corps sujets aux douleurs de croissance
5. Causes secondaires et cause primaire des douleurs de croissance
6. Diagnostic rapide
7. Traitement naturel et définitif des douleurs de croissance

1. Définition d’une douleur de croissance
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Une douleur de croissance est une contraction musculaire involontaire, ou « crampe infantile » qui survient principalement entre 4 et 14 ans. Elle peut même apparaître un peu avant l’âge de trois ans. Elle disparaît généralement à l’adolescence.

2. Fausses croyances
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
De nombreux médecins pensent encore que les douleurs de croissance sont causées par la croissance des l’os : c’est archi-faux. En fait, les douleurs de croissance sont des douleurs MUSCULAIRES.

Déjà au XIXe siècle, ces douleurs reçurent erronément le nom de « douleurs de croissance » parce qu’elles surviennent durant le processus biologique de croissance de l’enfant. Mais cette dénomination est erronée : ces douleurs n’ont RIEN à voir avec la croissance de l’enfant, car si c’était le cas, elles affecteraient l’extrémité des os, et tous les enfants devraient en être atteints. Ce nom reste toutefois pour désigner ces douleurs

C’est pourquoi les douleurs de croissance furent aussi appelées « crampes infantiles » à cause de leur ressemblance très forte avec les crampes des adultes, ou encore « douleurs récurrentes des membres inférieurs » ou encore « douleurs bénignes de l’enfance ».
Actuellement, ces dénominations sont tombées en désuétude au profit de la dénomination de « douleurs de croissance », car ces douleurs (qui ne sont pas une maladie) apparaissent dès la petite enfance et se terminent à la fin de la période de croissance de l’enfant.

 

3. Importance du problème et risques s’il n’est pas traité
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Les douleurs de croissance atteignent un enfant sur six. Elles surviennent le plus souvent 2 à 4 fois par semaine. Elles sont très douloureuses, et perturbent le sommeil.

Il existe principalement 3 risques si ce problème n’est pas traité efficacement :
– la fatigue engendrée par le manque de sommeil à cause de ces douleurs nocturnes peut engendrer un manque d’attention en classe ou/et un échec scolaire,…

fatigue-ecole-douleurs-de-croissance

– l’usage répété de paracétamol, aspirine ou autre anti-douleur à l’enfant est à la longue très dangereux pour le foie (En savoir plus…)

paracetamol-perigoso1

– Il existe des cas (heureusement rares) où une douleur de croissance peut être confondue avec une tumeur de l’os. Plusieurs cas ont été la cause du décès d’un enfant dont on a vu le problème trop tard (En savoir plus…)

cancer child

Il est important de mettre fin DEFINITIVEMENT et sans médicaments à ces douleurs.


>> Votre enfant ne pleurera plus la nuit, et il étudiera mieux à l’école : <<
Vidéo 1 (2min.45): le SECRET des douleurs de croissance, oublié durant près de 250 ans :douleurs

 

4. Endroits du corps les plus sujets aux douleurs de croissance
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Les muscles des membres inférieurs sont les plus sujets aux douleurs de croissance : jambes, mollets, genoux, tibias, pieds.
On pourrait penser que les genoux ou les tibias n’ont pas de muscles. C’est une erreur : le tibia est recouvert du muscle tibial antérieur (Musculum tibialis anterior), le genou est recouvert notamment du muscle tenseur du fascia lata et le muscle Sartorius,…

5. Causes « secondaires » et cause « primaires »
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
– les causes « secondaires » sont les causes qui favorisent l’apparition des douleurs de croissance : la croissance de l’enfant, associée à des efforts physiques prolongés, entraînent un dérèglement ionique léger et passager, qui se traduit par un excès d’électricité statique principalement dans les membres inférieurs. 

– la cause « primaire » du déclenchement de la douleur de croissance est une micro-impulsion électrique « parasite » dûe à l’excès d’électricité statique du corps. C’est au XVIIe siècle déjà que le célèbre médecin et physicien italien Dr Luigi GALVANI avait découvert que l’électricité statique provoquait le déclenchement des contractions musculaires. Il venait de découvrir le SECRET des crampes et des douleurs de croissance.

 

6. Diagnostic rapide
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Si votre enfant souffre de douleurs nocturnes aux jambes, genoux ou aux pieds…, voici comment reconnaitre une douleur de croissance : les douleurs de croissance surviennent généralement le soir ou la nuit, après une journée durant laquelle l’enfant a fait un effort physique prolongé. par exemple un cours de gym, une longue marche, des jeux en extérieur, du vélo, de la natation, du football ou autre sport,…

7. Traitement naturel et DEFINITIF des douleurs de croissance
_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Partant de l’expérience du Dr Luigi GALVANI, un chercheur belge, dont la fille souffrait de douleurs de croissance a redécouvert ce SECRET oublié depuis presque 250 ans, et a mis au point un petit duvet anti-statique qui se place dans le lit de l’enfant, entre le matelas et le drap, juste sous les jambes, afin de neutraliser l’excès d’électricité statique du corps. Le résultat est spectaculaire : plus une seule douleur de croissance dès le premier jour. Votre enfant ne souffrira plus, et vous ne l’entendrez plus pleurer la nuit.

Maintenant, il existe un traitement naturel et efficace dès le premier jour. 

Il s’agit d’un petit duvet de 40×60 cm, qui se place entre le matelas et le drap, dans le but de neutraliser l’électricité statique et empêcher ainsi le déclenchement des douleurs de croissance. Pas besoin de raccordement électrique, ni de piles. Le MAGICRAMP ne contient pas d’aimants : il n’est pas magnétique, mais ANTI-STATIQUE. Il ne présente aucune contre-indication ni effet secondaire.

Il est garanti satisfait ou remboursé : si votre enfant a encore UNE SEULE douleur de croissance dans le 30 jours, vous intégralement intégralement votre argent en retour.

C’est à ce jour le SEUL traitement qui élimine vraiment les douleurs de croissance.

Voyez dans la vidéo ci-dessous comme l’utiliser :

Garantie 100% satisfait ou remboursé.
Si votre enfant a encore UNE SEULE DOULEUR, NOUS REMBOURSONS !

 

> Le MAGICRAMP est-il vraiment efficace contre les douleurs de croissance ?
Déjà plus de 10.000 personnes l’utilisent contre les douleurs de croissance de leur enfant, et aussi contre :

– les crampes noctunes, espécialement chez les personnes âgées : www.crampes.org
– les crampes anales (proctalgie fugace) : cliquez ici

AVERTISSEMENT : vu que les enfants changent souvent de position durant la nuit, il est vivement recommandé d’utiliser DEUX MAGICRAMP MAXI (d’environ 40x60cm chacun) afin d’être certain que les pieds et jambes de l’enfant restent toujours en contact avec un des MAGICRAMP.
PROMOTION SPECIALE pour DEUX : actuellement, nous continuons la promotion spéciale de 2 MAXI . Profitez-en.

Bientôt votre enfant ne pleurera plus la nuit, et il travaillera mieux à l’école (et sesparents seront aussi plus reposés…)

enfant-ecole-epanoui

Ne laissez pas souffrir votre enfant plus longtemps, et passez, lui comme vous, de paisibles nuits sans vous éveiller. Pour en savoir plus, cliquez ci-dessous :


>> Votre enfant ne pleurera plus la nuit, et il étudiera mieux à l’école : <<
Vidéo 1 (2min.45): le SECRET des douleurs de croissance, oublié durant près de 250 ans :douleurs