L’homéopathie contre les douleurs de croissance.

Mise à jour : 25/06/2022    |    Auteurs : Dr Jonas Thomé, Dr Gilbert Meunier, Jean-Marc Wilvers
homeopathie contre les douleurs de croissance

AVERTISSEMENT :
Ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un diagnostic et prescrire un traitement médical.

Efficacité de l’homéopathie contre les douleurs de croissance.

L’homéopathie peut aider contre les douleurs de croissance.

Contrairement aux analgésiques, elle ne présente aucun danger pour l’enfant.

Quels médicaments contre les douleurs de croissance ?

Contre les douleurs de croissance, il n’existe AUCUN médicament chimique. La douleur de croissance n’est pas une maladie, mais simplement un symptôme douloureux. Les médicaments homéopathiques sont donc les seuls qui peuvent être utilisés. L’ostéopathie contre les douleurs de croissance peut aussi aider.

Il donc important d’éviter le paracétamol qui dangereux pour la santé des adultes, et encore plus pour celle des enfants.

Il vaut mieux faire des massages (voyez ce massage spécial contre les douleurs de croissance).

Les médicaments homéopathiques contre les douleurs de croissance ?

Tandis que la pharmacopée classique est fort dépourvue contre les douleurs de croissance, finalement, l’homéopathie vient à la rescousse [1] [2] et ne présente AUCUN danger ni effet secondaire.

Si vous souhaitez un remède homéopathique, voici à titre informatif, les quatre principaux remèdes homéopathiques réputés contre les douleurs de croissance :
– Phosphoricum acidum
– Aurum metallicum
– Calcarea phosphorica
– Luesinum.

Posologie : un tube-dose par semaine pendant 6 à 12 mois, à la dilution 9 CH ou 15 CH. Le choix dépend de la typologie de l’enfant (caractéristiques physiques, émotionnelles et mentales).

Après 6 mois, arrêtez le traitement durant 3 mois, puis recommencez.
Pour plus d’effets, il est fortement recommandé de consulter un médecin homéopathe qui déterminera avec vous les granules et le dosage exact qui conviennent le mieux à votre enfant.

Le recours à l’homéopathie fait toujours débat, que ce soit contre les douleurs de croissance ou autre. L’homéopathie, on est pour ou contre. Personnellement, je suis POUR l’homéopathie, car elle m’a déjà aidé personnellement à de nombreuses reprises.

A propos de l’homéopathie :

L’homéopathie (qui vient du grec όμοιος / hómoios, « similaire » et πάθος / páthos, « souffrance » ou « maladie ») est une science (ses adversaires parlent de « pseudo-science ») créée par Samuel Hahnemann en 1796. En raison de son manque total de principes actifs, de nombreux médecins hostiles à l’homéopathie prétendent qu’elle ne présente aucune efficacité par rapport à l’effet placebo.

Reconnue de fait par les instances officielles, mais vilipendée par de nombreux médecins fernets adversaires, l’homéopathie est depuis longtemps l’objet de très vives controverses. Effet placebo ou réelle efficacité ? A vous de trancher !

Elle a toutefois fait ses preuves dans de nombreuses pathologies.

La douleur de croissance est-elle un problème de croissance des os ?

NON. Contrairement à ce pensent encore certains médecins, il a été démontré que les douleurs de croissance sont des douleurs musculaires, et n’ont RIEN à voir avec les os.

Certes, elles apparaissent durant la croissance de l’enfant (et donc de la croissance des os), et effectivement elles apparaissent parfois sur le genou ou le tibia. Toutefois, ce n’est pas l’os qui est douloureux (cela se verrait à la radio), mais c’est en fait les petits muscles très fins (on les appelle des « muscles plats) qui recouvrent le tibia, le genou ou le pied. En réalité, on peut donc dire que même la douleur de croissance au genou est une douleur MUSCULAIRE.

Les douleurs de croissance sont des contractions musculaires qui touchent environ un enfant sur six à partir de 2 à 3 ans, et elles surviennent surtout après une journée où l’enfant a fait des efforts physiques, comme du vélo, du football, un cours de gym, une longue marche,…

Avantages de l’homéopathie contre les douleurs de croissance :

– elle ne présente aucun danger pour l’enfant.
– elle ne présente aucun effet secondaire.

Inconvénients de l’homéopathie contre les douleurs de croissance :

– même si le prix des granules n’est pas très cher, vous aurez souvent besoin de plusieurs consultations chez l’homéopathe, puis de plusieurs mois de prise des granules ou poudres. Au total, cela revient cher.

– l’homéopathie n’agit pas en un jour, ni en une semaine… Il faut souvent plusieurs mois pour éliminer les douleurs de croissance.

7

Vous voulez un remède qui agit dès le premier jour ?

Je vous comprends. Le traitement le plus rapide efficace pour éliminer les douleurs de croissance de votre enfant
dès le premier jour consiste à neutraliser la cause de leur déclenchement.

NOUVEAU TRAITEMENT NATUREL :

Des chercheurs ont démontré que les douleurs de croissance sont un problème musculaire et non osseux, et que leur déclenchement est commandé par une micro-impulsion électrique, générée par une charge électrique parasite émise par un excès d’électricité statique, et qui ordonne aux muscles se contracter : c’est la DOULEUR DE CROISSANCE.

Pour éliminer ces douleurs, il faut neutraliser la CAUSE DIRECTE de leur déclenchement. Les douleurs disparaissent complètement et définitivement sans aucun médicaments, dès le premier jour.

Ce traitement est maintenant disponible aussi par Internet en Europe.

Et de plus, il est totalement garanti : si votre enfant a encore UNE SEULE douleur de croissance dans les 30 jours, vous êtes réellement remboursé. N’hésitez pas à le tester. Des centaines d’enfants ont ainsi éliminé leurs douleurs de croissance en 1 jour ! Et avec un coût d’1 à 2 euros par mois… C’est le traitement le plus efficace et le moins cher.

 

Accédez à toutes les infos sur cette méthode :