Mon enfant souffre de douleurs aux jambes la nuit

Mon enfant souffre de douleurs aux jambes durant la nuit.

Douleurs aux jambes durant la nuit, voire aux pieds ou aux mollets :
Est-ce grave ?

NON. Vous voilà déjà rassuré… Et vous pouvez les éliminer définitivement. On vous explique ça.
Si votre enfant souffre de douleurs aux jambes ou aux pieds pendant la nuit, dans plus de 95% des cas, il s’agit de simples « douleur de croissance ».

mon-enfant-souffre-de-douleurs-aux-jambes-la-nuit

 

Que sont ces douleurs de croissance ?

Une douleur de croissance au genou, au tibia ou mollet ou au pied, est une « crampe infantile » qui survient généralement la nuit après une journée où l’enfant s’est beaucoup dépensé physiquement : cours de gym, longue marche, longue balade à vélo, skateboard, match de football ou autre sport,… Leurs causes étaient encore mal connues, mais ce que l’on sait depuis peu, c’est que son déclenchement est provoqué par un excès d’électricité statique du corps.

Il ne s’agit pas d’une maladie, mais juste de symptômes très douloureux qui apparaissent parfois vers l’âge de 2 à 4 ans et durent jusqu’à l’âge de 14 ou 15 ans, voire 18 ans.

banner-oeuf-douleurs-de-croissance

Que faire pour soulager ces douleurs aux jambes des enfants ?
Le plus simple, c’était les massages. Dès ce soir, lorsque votre enfant se réveille par la douleur, massez-lui la jambe pendant 10 minutes. Ca l’apaisera. Mais il y a plus efficace et moins fatigant…

Peut-on mettre fin définitivement à ces douleurs ?

OUI. Il suffit d’évacuer l’excès d’électricité statique du corps de votre enfant, en plaçant sur le matelas un petit duvet anti-statique. Les résultats sont immédiats : dès le premier jour, les douleurs disparaissent définitivement.

 

Quelques cas cliniques types :
Comment elles ont solutionné le problème de douleurs de croissance de leur enfant :

Profil : Amandine, Quévec, maman de Jordy, 7 ans
Historique : depuis ses 3 ans, mon fils pleurait et se plaignait de douleurs aux jambes et aux genoux durant la nuit.
Avis du médecin : le pédiatre a diagnostiqué des douleurs de croissance et a prescrit du paracétamol. Je n’étais pas très emballée, car j’ai lu que le paracétamol est dangereux pour la santé des enfants.
Traitements essayés : j’ai continué les massages et les bouillottes chaudes. Mais Jordy pleurait toujours.

 

Profil : Emma, France, maman de Simone, 5 ans
Historique : depuis ses 3 ans, ma fille s’éveillait 2 à 4 nuits par semaine, et souffrait de douleurs aux mollets et aux pieds, et pleurait beaucoup.
Avis du médecin : selon le pédiatre il n’y avait rien à faire (Sic), car c’était des douleurs de croissance.
Traitements essayés : je massais les jambes et les pieds presque toutes les nuits, parfois trois ou quatre fois par nuit. J’étais exténuée. Et les résultats scolaires de ma fille étaient mauvais, car elle était toujours fatiguée.

Solution : Amandine et Emma ont réussi à éliminer complètement les douleurs de croissance de leur enfant dès le premier jour, simplement avec cette méthode, découverte par le Dr GALVANI au 18e siècle, et oublié durant près de 250 ans. Voyez la vidéo ci-dessous.

> Votre enfant ne pleurera plus la nuit, et il étudiera mieux à l’école : <<
Vidéo 1 (2min.45): le SECRET des douleurs de croissance, oublié durant près de 250 ans :

Si votre enfant ne dort pas bien, il sera plus fragile,
plus souvent malade, et moins attentif en classe.
Heureusement, il existe désormais un traitement naturel et radical.
Vous pouvez même le commander et ne le payer que si ça fonctionne !
Pédiatre : demander un exemplaire gratuit pour le faire tester à un patient.

banner-plus-d-infos

paracetamol-perigoso1   cancer child
 Pourquoi l’usage régulier du paracétamol
est dangereux : CLIQUEZ ICI.
Ne pas confondre douleur de croissance
ou cancer de la jambe : CLIQUEZ ICI

Réponses à vos questions :
– Quand j’étais enfant, je me souviens que j’avais des douleurs très fortes aux mollets, aux jambes, et même aux genoux. Je me réveillais en pleurs, et ma mère me massait. Ca me soulageait passagèrement, mais ça revenait souvent. C’était donc ça, les douleurs de croissance ?

Réponse : si elles survenaient après une journée d’efforts physiques intenses, il y a de fortes chances qu’il s’agissait bien de cela.

– Merci, j’ai bien reçu le Magicramp que j’avais commandé. Cela fait un peu plus d’une semaine et mon fils n’a plus rien eu depuis le premier jour. Apparemment, ça marche très bien.

Réponse : nous en sommes très heureux. Parlez-en à votre pédiatre. Le Magicramp est nouveau et il vient du Brésil. Très peu de pédiatres le connaissent.
– Depuis environ trois semaines, mon enfant souffre aussi de ce genre de douleurs aux jambes la nuit. Mais il n’a que 2 ans et 7 mois. Est-ce possible que ce soient ces mêmes douleurs de croissance ?

Réponse : avant l’âge de 3 ans, c’est plus rare, mais on en a déjà vu à partir de 2 ans. Il doit s’agir de cela, en effet.

– OK, je vais essayer.
Réponse : vous avez raison. Et surtout, vous le ferez connaître à votre pédiatre.

 banner-p-a-g-e-s-u-i-v-a-n-t-e