Osteopathie douleurs de croissance

L’ostéopathie est-elle utile contre les douleurs de croissance ?

L’ostéopathie est très recommandée pour prévenir tout problème lié au squelette de l’enfant. Il est d’ailleurs recommandé de voir un ostéopathe au moins une fois par an pour un bilan global, afin de détecter et de corriger d’éventuels déséquilibres.

Le bébé peut déjà être suivi après sa naissance pour s’assurer que l’accouchement n’a pas laissé de traumatismes (par exemple au niveau des cervicales). A 6 mois, l’ostéopathe pourra contrôler son développement psychomoteur, et au moment de la pré-marche, il lui enseignera une bonne posture debout. Cette étape est importante, pour permettre à l’enfant de mobiliser le bassin et les articulations, et assurer un bon équilibre du corps avec de bons réflexes posturaux et une coordination accrue de ses mouvements.

En ce qui concerne les douleurs de croissance, l’ostéopathie ne fera pas de mal, mais résoudra rarement le problème des douleurs de croissance. Pour éliminer DEFINITIVEMENT les douleurs de croissance, il faut éliminer la cause de leur déclenchement.

Certains ostéopathes proposent déjà en prêt notre MINI-TEST pour détecter si les douleurs nocturnes de votre enfant sont bien des douleurs de croissance.

Peut-on éliminer définitivement les douleurs de croissance ?

OUI. .On peut les éliminer DEFINITIVEMENT et sans médicaments.

Plus d’infos…

Voyez aussi :
une douleur de croissance d’un enfant est-elle une crampe ?
comment éliminer les douleurs de croissance

A propos de l’ostéopathie :

L’ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle non conventionnelle basée sur les manipulations du squelette et des muscles pour soulager les problèmes de dos, mais aussi de nombreux autres problèmes.

Créée en 1874 aux Etats-Unis par le Dr Andrew Taylor Still (1828-1917), l’ostéopathie vise la conservation ou la restauration de la mobilité des différentes structures de l’organisme.

C’est une thérapie préventive et curative, qui vise à rétablir la mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres au niveau des muscles, des tendons, des viscères, du crâne ou des enveloppes (fascia)..

Comment choisir un bon ostéopathe ?

En France, on distingue les ostéopathes « exclusifs », et les médecins ou kinés ayant suivi une formation d’ostéopathie. Les « exclusifs » se revendiquent d’une formation plus poussée, tandis que médecins et kinés se revendiquent plus comme « professionnels de la santé ». Jusqu’il y a peu de temps, l’ostéopathie n’était d’ailleurs pas remboursée par les mutualités.

Bref, faut-il choisir un ostéopathe  « exclusif » ou un médecin ou kiné-ostéopathe ? Personnellement, je dirai par mon expérience que peu importe le diplôme, le plus important étant à mon avis les RESULTATS. Autrement dit, si vous n’êtes pas satisfait de votre ostéopathe, voyez-en un autre afin de comparer. Un autre élément me semble également primordial dans le choix de votre ostéopathe : le contact humain. Vous devez vous sentir bien et en confiance avec votre ostéopathe (de même qu’avec tout professionnel de santé), sinon les résultats seront moins bons. En effet, je vais vous livrer un SECRET pour que votre traitement ostéopathique soit efficace : vous devez vous laisser aller, lâcher prise totalement, vous abandonner à ses mains. Je me souviens, chaque fois que je consultais mon ostéo, il me disait en fin de séance « Dans 3 jours, vous ne sentirez plus rien… ». Chaque fois, je rigolais, car je savais pertinemment bien que le lendemain-même je me sentirais déjà droit comme un chêne. Pourquoi ? Parce que j’avais 100% confiance en lui, et que je m’abandonnais totalement. Ca, c’est très important.

L’ostéopathie, ça fait mal ?

NON. Pas du tout. Voyez ce témoignage amusant d’une dame qui consultait un ostéopathe pour la première fois de sa vie :

texto-dores-crescimento1