Paracetamol dangereux pour les enfants

Le paracétamol est dangereux,
surtout pour les enfants.

Ne donnez pas de paracétamol à votre enfant contre les douleurs de croissance.

Une nouvelle étude d’Oxford parue dans la revue « Social Cognitive and Affective Neuroscience » vient de démontrer que le paracétamol, sensé supprimer nos douleurs, peut aussi être dangereux à utilisation répétée. La nouvelle a fait l’effet d’un véritable coup de tonnerre dans le monde médical, et surtout en pédiatrie.

Il avait déjà été démontré que le paracétamol administré de façon répétée (comme par exemple en cas de douleur de croissance), peut endommager les cellules du foie, même avec une utilisation normale, selon une étude publiée le 23 novembre 2011 dans le British Journal of Clinical Pharmacology.

paracetamol-contre-les-crampes

Si l’on dépasse les doses recommandées, le risque est encore nettement accru. Si vous prenez plus de 4 comprimés de 1 g par jour pendant 7 jours, vous entrez dans la zone dangereuse pour votre foie, et vous pouvez même vous exposer à une hépatite fulminante (une destruction accélérée et totale de votre foie) qui peut être mortelle.

Si c’est vrai pour les adultes…
imaginez les risques chez votre enfant.

Bien sûr, il ne faut pas condamner sans réfléchir. Le paracétamol est très utile contre les bobos du quotidien. Mais vous devez retenir que son utilisation, comme tout médicament, doit être limitée. Et quand il existe des solutions naturelles, il est plus prudent d’éviter les médicaments, surtout chez l’enfant.

Un nouveau traitement NATUREL permet d’éliminer DEFINITIVEMENT les douleurs de croissance, sans médicaments. Et il agit dès le PREMIER JOUR.
De plus, il est totalement GARANTI satisfait ou remboursé. Si votre enfant a encore une seule douleur de croissance, vous êtes remboursé.

Son prix est d’une centaine d’euros, et il dure 10 ans, soit 120 mois. Cela vous revient à environ 1 euro par mois pour mettre fin définitivement à ces douleurs insupportables qui empêchent votre enfant de bien dormir et peuvent même perturber ses résultats scolaires.

Plus d’infos